Après le bac pro MELEC

Les poursuites d’études dépendent du champ professionnel du baccalauréat professionnel.

BTS Maintenance des Systèmes (MS)

Option A : Systèmes de Production (SP)

Cette option permet de maîtriser le fonctionnement des systèmes de production pour pouvoir dialoguer avec les opérateurs et/ou les décideurs.

Plus d’information sur le site de l’ONISEP

Option B : Systèmes Energétiques et Fluidiques (SEF)

Cette option permet de maîtriser le fonctionnement des installations dans les applications variées tels que le chauffage, la climatisation, le froid, le sanitaire et les systèmes des énergies renouvelables (cogénération, pompes à chaleur, etc).

Plus d’information sur le site de l’ONISEP

Option C : Systèmes Eoliens (SEF)

Cette option permet d’intervenir sur les nacelles d’éoliennes pouvant culminer à plus de 100 mètres. Ce métier nécessite une bonne condition physique, la capacité à travailler en hauteur et en milieu clos, une grande autonomie, un bon esprit d’équipe.

Plus d’information sur le site de l’ONISEP

 

BTS Conception et Réalisation de Systèmes Automatiques (CRSA)

Le technicien supérieur CRSA est un spécialiste de la conception des équipements automatisés présents dans des secteurs aussi variés que l’exploitation de ressources naturelles, la production d’énergie, la transformation de matière première, le traitement de l’eau ou des déchets, l’agroalimentaire, l’industrie pharmaceutique, l’industrie cosmétique (y compris le luxe), la robotique, la réalisation d’équipements pour le service à la personne, le pilotage d’installations de spectacle ou de loisirs, la fabrication de produits manufacturés (mécanique, automobile, aéronautique et autres), la distribution de produits manufacturés, l’industrie automobile, les transports, la manutention, l’emballage, le conditionnement. Conçus pour répondre à des besoins spécifiques, ces systèmes automatiques sont réalisés sur mesure et fabriqués à l’unité ou en petite série pour des clients exigeants.

Plus d’information sur le site de l’ONISEP

 

BTS Electrotechnique (ET)

Le BTS électrotechnique forme des spécialistes de l’étude, de la mise en œuvre, de l’utilisation et de la maintenance des équipements électriques. Ces équipements, de plus en plus sophistiqués en raison de l’évolution des technologies de l’informatique et de l’électronique, peuvent faire intervenir des procédés d’hydraulique, de pneumatique, d’optique.

Plus d’information sur le site de l’ONISEP

 

BTS Fluides Energies Domotique (FED)

Le titulaire du BTS Fluides Énergies Domotique peut être un technicien de bureau d’études, de mise en service et un futur chargé d’affaires.

Option A : Génie Climatique et Fluidique (GCF)

Le champ d’activité du diplômé de l’option Génie Climatique et Fluidique  est essentiellement centré sur les installations CVC (chauffage, ventilation, climatisation) et sanitaire dans le bâtiment.

Plus d’information sur le site de l’ONISEP

Option B : Froid et Conditionnement d’Air (FCA)

Le champ d’activité du diplômé de l’option froid et conditionnement d’air (FCA) est essentiellement centré sur la chaîne du froid et le traitement de l’air.

Plus d’information sur le site de l’ONISEP

Option C : Domotique et Bâtiments Communicants (DBC)

Le champ d’activité du diplômé de l’option froid et conditionnement d’air (FCA) est essentiellement centré sur les automatismes et les réseaux de communication du bâtiment.

Plus d’information sur le site de l’ONISEP

 

BTS Assistance Technique d’Ingénieur (ATI)

Le titulaire du BTS ATI peut exercer un large éventail d’activités dans le domaine des études en organisation de projets ou en recherche-développement.

Plus d’information sur le site de l’ONISEP

 

BTS Contrôle Industriel et Régulation Automatique (CIRA)

Le titulaire du BTS Contrôle industriel et régulation automatique est un spécialiste des systèmes automatisés de contrôle (comme les capteurs) et de régulation sur les chaînes de fabrication.

Plus d’information sur le site de l’ONISEP

 

Mention Complémentaire Technicien réseaux et services très haut débit

Le technicien réseaux et service très haut débit peut intervenir sur le déploiement de la fibre optique au niveau « infrastructure », au niveau « raccordement du réseau et de la partie service » et au niveau de la « recette de l’installation ». Il réalise un travail de précision qui requiert du matériel spécifique et une grande précision gestuelle. Il est capable d’exercer ses fonctions en suivant les instructions du cahier des charges fournies par le donneur d’ordre ou l’opérateur en s’adaptant aux matériaux et aux matériels de différentes marques.

Plus d’information sur le site du lycée Antoine Lavoisier à Méru et sur le site de l’ONISEP

 

 

 

"Tout ce qui est impossible reste à accomplir" Jules Verne